Sélectionner une page

Il était une autre fois

Donc, il était une autre fois un p’tit gars de 6 ans que le monde des princesses commençait à bassiner un peu… Voulant quitter son rôle de prince dans cet univers rose, il souhaita un équipement à l’image de son univers. Ce p’tit gars voulait incarner la puissance, la force, l’autonomie et l’aventure, l’invincibilité. C’est en partant sur les mers que son choix s’est fait: Maman je voudrais une cape de pirate STP.

Cette maman, comprenant le désarroi de son fils face à ce rose prenant une grande place, décida de lui fabriquer l’outil nécessaire à son bien être actuel. Ici pas question de laine douce (comme la cape en laine au col tout doux). Non c’est clair, il voulait affirmer sa position d’ainé avec détermination. Cette cape, c’est sûr, annoncerait la couleur dans son univers de jeu…

Coudre une cape de pirate par Kameleon Factory

Il fallut donc:

  • un rectangle de tissu noir intense et brillant de 110x90cm (110cm est la largeur)
  • un tissu enduit couleur argent 22×22 cm
  • un modèle de TDM c’est à dire de tête de mort (pris dans le livre Couture rétro moderne de Charlotte Paoli) vous pouvez aussi en faire une rigolote (ou pas) à main levée
  • un élastique 2.5cm de large et une longueur de 50cm
  • fil à coudre noir

Coudre une cape de pirate par Kameleon Factory

L’ouvrage s’effectua ainsi:

  • couper le tissu noir 110x90cm
  • couper la tête de mort dans l’enduit argent
  • surfiler au point zigzag les 4 côté de la cape
  • faire un rempli de 1 cm sur les côté de la hauteur cape
  • faire un rempli de 3.5 cm (en piquant à 5 mm du bord surfilé) sur le haut de la cape
  • positionner et coudre la tête de mort au centre dos de la cape (piquer à env. 1 mm du bord)
  • Insérer l’élastique à l’aide d’une épingle à nourrice dans le rempli du col
  • coudre ensemble les bords de l’élastique en faisant chevaucher ceux-ci sur 2 cm formant ainsi le tour de cou (ce qui donne heureusement encore ici, un peu d’élasticité à l’histoire!)

Coudre une cape de pirate par Kameleon Factory

Et alors:

  • Enfiler la cape avec son col élastique sur le p’tit gars, au sourire rayonnant, qui souhaitait partir à la chasse aux trésors avec une cape d’invincibilité.
  • Une fois son torse bombé et un œil masqué par un bandeau, l’histoire peut suivre son cours en s’inventant et en s’inversant dans les jeux de rôles entre frère et sœur et entre copains copines…

Un détail: le rempli est un simple repli du tissu sur lui-même alors que l’ourlet et un double remplis

A vous maintenant d’écrire la suite.

Tchao Tchao
K.F.

 

 

Pin It on Pinterest

Share This